Le petit garçon amoureux d’une féministe

Tel petit garçon, bien élevé, toujours propret,

Se trouva un jour soudain face à une féministe.

Quelle belle dame !

Et d’un tournemain, voilà notre petit garçon ni riche ni bien malin

Amoureux d’une femme forte.

Heureux en amour, du moins le croyaient-ils, ils allaient, bras dessus bras dessous,

Discuter livres et essais jusqu’à la pointe du jour.

Mais l’ombre se fit dans leur ramage ; point de tour ou de détour qui ne tint en embuscade

Le patriarcat pour toute rebuffade.

Macho, mot trop dur pour un petit garçon, d’une petite bouche fit un outrage,

Le sexisme a plus d’un atout dans son sac.

Parlant, chantant, dans la rébellion du vieux monde,

Le petit garçon se croyait un homme,

Et se trouva révolté contre la révolte même.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s