L’étrange cas du docteur Eugène Doyen

Alors que la fin du XIXe siècle voit, depuis les années 1880, l’essor de la figure du savant fou, un médecin génial mais peu orthodoxe semble réaliser ce trope émergeant de la culture populaire. Eugène Doyen, chirurgien doué d’une extraordinaire coordination œil-main, accède à une première renommée sulfureuse par « l’affaire des greffons » : il tente d’immuniser deux patientes saines du cancer, en leur greffant des cellules cancéreuses. La chose tourne mal ; les patientes décèdent. Le caractère expérimental de cette manœuvre exécutée sur des humaines rappelle alors certainement les polémiques antivisectionnistes, nées en France à la fin des années 1870; le docteur Doyen apparaît comme un médecin dangereux, proscrit des cercles médicaux. Il faut dire que sa réputation était déjà sulfureuse ; modèle du docteur Cottard de La Recherche du temps perdu de Marcel Proust, le docteur Doyen vit sur un grand pied, loin de l’austérité scientifique prônée par ses confrères. Il fait d’ailleurs scandale en épousant une actrice. Doyen

À cette première affaire s’ajoutent les activités surprenantes du médecin : Eugène Doyen ne s’est pas contenté de pratiquer la chirurgie, il en a également rénové les techniques et l’outillage, notamment en élaborant la première table d’opération moderne.

À côté de ces activités déjà surprenantes, Eugène Doyen est considéré comme l’inventeur du cinéma chirurgical : persuadé que les images doivent jouer un grand rôle dans la pédagogie et l’enseignement de la médecine, il commence à élaborer des planches anatomiques à partir de photographies. Il met alors en œuvre une technique de dissection par coupes latérales : il photographie les tranches ainsi obtenues, les colorie et les projette. hiddentreasure_93Ces vues de cadavres, éventuellement momifiés, sont les prémices des scanners modernes ; elles appellent à une vision du corps en trois dimensions. Mais ces premières expérimentations visuelles ne lui suffisent bientôt plus : il découvre le cinématographe, récemment inventé, et décide de l’utiliser comme support éducatif. Il commence alors en 1898, avec l’aide de son assistant Marcel Clément, ancien de Gaumont, à filmer ses opérations, pour ensuite les projeter dans ses cours. Sa filmographie compte plus d’une centaine de titres, pour la plupart aujourd’hui disparus. Plusieurs de ses films sont volés, probablement par Marcel Clément. Ils sont alors diffusés, contre la volonté d’Eugène Doyen, dans des fêtes foraines : le docteur est devenu un spectacle de foire. Parmi ceux-ci, c’est l’opération spectaculaire de séparation de sœurs siamoises, exécutée en 1902, qui a le plus grand succès. Projetés dans les fêtes foraines, ses films sont vidés de toute substance pédagogique. Les projections étaient en effet accompagnées d’explications, données par le médecin lui-même : elles sont alors sorties de tsiamoisesout contexte. La dimension spectaculaire et horrifique de ces opérations laisse entrevoir dans le docteur Doyen une des sources de la figure du savant fou. Le discrédit dont est victime le docteur Doyen s’accentue : il est absolument exclu de la communauté scientifique. Le docteur Doyen, malgré la réelle qualité de nombre de ses travaux, reste comme l’emblème du docteur mondain et frivole, préférant la médiatisation de ses travaux et sa renommée à l’austérité de la vie scientifique. Il a pourtant voulu fonder une cinémathèque de films de chirurgie, pour la pédagogie et l’histoire de la médecine opératoire ; il espérait, par les progrès techniques, apporter de réelles avancées scientifiques et thérapeutiques.

Principale source : Alexis Martinet (dir.), Le cinéma et la science, Paris, CNRS éditions, « Insolites de la recherche », 1994.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s