Le mec, le retour

Alors le mec, là, Ernest, il se dit, la seconde partie, faut finir de lire ce que j’ai écrit, on passe la troisième, pédale au plancher et on avance.

La partie, c’est chouette, mais ça devient plus lointain : Ernest, la question n’est plus de savoir s’il va en cours, mais ce que lui il fait, et ce qu’il pense, et qu’est-ce qu’il pense !

Ernest, c’est un gonze qui se dit, le temps, c’est ce qui compte. Il parle pas de sa montre, plutôt, il prend des bains, jamais deux fois la même eau de rinçage. Le temps, c’est pour dire que tout bouge, depuis le début ça swingue. Lire la suite

Publicités

De ces quelques envies d’Amok

La question de la violence laisse toujours le goût d’un non-dit ; elle reste définitivement illégitime, tant qu’on cause de politique par l’action à la Ravaichol ou d’attentat. Mais les représentations de la violence semblent, elles, parfaitement acceptées : la violence est l’apanage du masculin guerrier, les hommes qui vont à la guerre ou à la chasse et peuvent déverser le sang, eux pour qui ils ne coulent pas menstruellement. Lire la suite

DAVIDLYNCH.COM, l’étrange théâtre multimédia de David Lynch (2002-2007)

Au début des années 2000, David Lynch, lassé par les contraintes qu’impose le monde du cinéma et de la télévision, s’intéresse aux mutations du web et met en place un site personnel dans lequel il donne libre court à sa créativité. Cette expérience est provisoire mais s’avèrera extrêmement fertile : on peut en mesurer l’empreinte jusque dans la nouvelle saison de Twin Peaks que diffuse actuellement Showtime aux États-Unis.

Lire la suite