Les pâtes bolo

On a bien papoté tout l’après-midi, de travail parce qu’il faut, mais en rigolant parce que c’est mieux. Pas chez moi, sans la sensation d’être chez d’autres – juste bien. On en a mangé à une heure indue, c’est que je suis une véritable horloge, rodée comme la mécanique, et le temps a filé.
La petite table dans le salon, on a amené les assiettes – pas fait grand chose pour les remplir, du cœur à l’ouvrage, faut dire, les pâtes bolo, c’est toujours un peu la fête.

On cause, on rigole, on mange, et vlà le chat qui s’y met – la crotte dans la litière, l’odeur dans le salon, et nous qu’on rit de plus belle – les assiettes sont maintenant vides.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s