Abîme

Cette envie que j’ai de m’abîmer, par chagrin par oubli

Et qui ne parvient qu’à m’élimer.

On recherche la disparition par petits bouts ôtés,

Un coup la tendresse, obsolète, un coup l’espoir, trop de sursis,

On plonge en lectures à la recherche d’autres sois –

Je ne veux plus t’écrire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s