Pas de course.

Et on a couru sur l’île de la Cité, toi m’attrapant et les feux rouges des piétons illuminant les flaques de la nuit, dans la diffraction de ce que je pensais nos cœurs, peut-être juste un de ces souvenirs que laisse le cinéma de Carax après quatre pintes. On avait été à la manif à pied, en pensant aux sabots qu’on aurait, dans une autre vie, mis pour ne pas abîmer les souliers qu’on n’aurait peut-être même pas eus, et on se coursait dans Paris, flânerie romanesque, la nuit froide qu’on habitait comme Hölderlin nous avait dit d’habiter poétiquement le monde, et on n’y pensait pas à l’habiter heureusement, un paquet de clopes lâché et récupéré puis perdu sur un trottoir, peut-être qu’on s’aimait peut-être qu’on était juste bourrés.

Les pas sur le pavé parfois dans les flaques, je m’en souviens comme de la cascade d’une fugue, une échappée dans ce qui me rattrapait et qui était parfois toi, nous nous embrassant encore aux passages piétons, et un clodo qui venait nous appeler les amoureux, comme si on ne pouvait plus courir à Paris la nuit sans devenir une carte postale.

Quelque chose courait dans la nuit qu’on ne cherchait même pas à attraper, et cette scène que j’ai gardée au creux de moi, un jour tu m’as dit n’en avoir aucun souvenir. On n’attrape jamais que soi, paraît-il; quelque part on flâne dans l’image d’un Paris parcouru pas couru et je me retrouve, seule, en coureuse devenue assise, bêtement, à un coin de table.

Quelque part j’entends une guitare, retrouve les voix des flâneries et les chansons que je continue à écouter sans toi, et je pense au Paris dans lequel je ne flâne ni ne cours, à la nuit devenue inaccessible, et que l’on ne rêve maintenant que depuis sa fenêtre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s