L’écho.

L. marchait un peu plus vite, peu rassurée – c’étaient une de ses rares sorties. Elle avait du mal à voir ce qui se passait autour d’L., à force de pencher sa tête pour éviter les regards qui la suivaient, d’un peu loin, de tout leur poids. Il restait quelque chose dans la lumière des réverbères, qui s’échappait entre eux; elle se dépêchait, pour rentrer plus vite.

L. tendait l’oreille, avec ses écouteurs éteints – mais tout le monde savait maintenant que les femmes qui sortaient ne pouvaient plus se permettre d’écouter de la musique dans la rue. L. sentait la gêne de son conduit auditif, et l’étouffement léger des bruits qui lui parvenaient l’apaisait tout en lui laissant l’impression de manquer une partie du monde, sans savoir si c’était la bonne qui lui parvenait. Au fil des rues, elle s’éloignait des fracas du centre et les présences qu’elle croisait étaient plus rares, parfois moins inquiétantes.

L. commença à souffler, encore sur quelques rues, quand elle entendit d’autres pas, comme en écho aux siens – calés sur son rythme. Chaque rue qu’elle arpentait le lui confirmait: d’autres pas donnaient un écho aux siens. Elle n’osait pas se retourner ni s’interrompre, ni ralentir ou accélérer sa marche – elle ne voulait pas qu’il soit su qu’elle savait. Elle repensait aux histoires murmurées et diffusées parfois dans les affpops de ces femmes, suivies grâce aux traqueurs de leur téléphone, et suivies quand elles circulaient aussi sans; et elle savait ce qui pouvait se passer, de celui qui s’amusait à instiller la peur par ses balades nocturnes, à celui qui en voulait plus – la voulait elle. Elle continuait, en se demandant ce qu’elle ferait, une fois devant son immeuble – la vidéosurveilllance qui ne couvrait pas ce petit réduit, pas loin de l’entrée, et la porte de l’ascenseur, si lente à se fermer. L’écho qui la suivait pourrait-il avoir été inventé par ses écouteurs ? Comme un petit ressac de ses propres pas – peut-être se faisait-elle peur elle-même.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s