Bonne fête, Papa.

Ça n’a jamais été trop ton truc, les déclarations et les flonflons du bal, les trémolos et l’arrêt des blagues – alors, même l’an dernier, c’était réglé avec un coup de fil, à faire les idiots dans le combiné, « Boggggne fêête Papa », « Merciiiiii », tout en nasales et en visages grimaçants, parce que ces choses-là, que tu sois notre Père et nous tes Enfants, fallait pas non plus trop le dire, au moins quand on était là, ni prendre ça trop au sérieux, toutes ces affaires de famille, et que cela noue des liens, parfois serrés à en étouffer.

« Les enfants, c’est comme les pets: on ne supporte que les siens », et « les tripes et la famille: plus t’es proche, et plus ça pue la merde »: on en rigolait, pour les gros mots et le mauvais goût, c’était un peu la seule façon de le dire et de le revendiquer, et j’ai commencé à dire, on fait famille, parce qu’on le savait, que même avec les galères, on avait les coudes et le ventre qui serraient dans les épreuves, et quand il fallait déplorer, et quand il fallait accepter. On le savait bien, qu’on passait par les blagues pour laisser deviner ce qu’on taisait, et ces rituels idiots, on ne les aimait pas trop, en arguant de toutes les raisons, et la fête du commerce, et le mauvais goût des cadeaux-roses-pour-Maman-bleus-pour-Papa, alors on montrait qu’on n’avait pas oublié, même pas de bise claquée dans le téléphone comme avec les Mamies, et on parlait du reste, de la vraie vie qui n’était pas la famille, le prix des courses et la politique, le voisin mal garé et le dérèglement climatique, et de ce qui passe sur Arte – parce que j’oublie toujours LCP Sénat et Inter, alors j’avais rattrapage téléphonique.

C’était comme la bagnole, on préférait la blague et les trajets à l’arrivée, à croire qu’on ne voyageait que pour pouvoir causer dans le réceptacle, à n’en plus finir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s