Cantations

Il a pris une nouvelle forme, un nouveau visage. Lire la suite

Publicités

Le vague et les bluettes

Reste, dans l’après des bluettes, un disque qui ne tourne plus, dans un appareil oublié. Le goût des illusions perdues reste amer, dans le petit quelque chose qui est perdu – on le sait, ce n’est que la place que prend l’imagination chez les songe-creux. Lire la suite

Abîme

Cette envie que j’ai de m’abîmer, par chagrin par oubli

Et qui ne parvient qu’à m’élimer.

On recherche la disparition par petits bouts ôtés,

Un coup la tendresse, obsolète, un coup l’espoir, trop de sursis,

On plonge en lectures à la recherche d’autres sois –

Je ne veux plus t’écrire.

Goutte à goutte

Cette tristesse qui en moi s’écoule, goutte à goutte se répand, la trace de la colère éteinte

Comme des cendres encore fumantes dont la rougeur évanouie

aurait pu donner l’impression

d’une chose vivante

Quand mes mouvements ne sont plus que des contrecoups

Et la terre lande désolée

Le parcours des grandes tristesses se disperse dans des sables noirs

L’horizon de cendres, et l’œil qui s’y perd

C’est du souffle qui persiste.

Lettres de nuit, la dernière.

Mon cher,

Je ne sais pourquoi j’écris, et à toi, mais je sais vouloir écrire – on dira que c’est déjà pas si mal. Les corrections et le chagrin me rongent, c’est une peine qui ne parvient plus à avoir noms ni explications.

Il commence à y avoir des choses qui s’agitent et se dissipent, des fantômes que, comme Athalie, j’essaie de retenir avant d’en recevoir les lambeaux. C’est Madame D. qui recommence sa psalmodie, c’est sa tendresse et sa haine, car les deux ne sont qu’un, et d’autres en même temps; ce sont des galeries qui se dessinent, pleines de femmes en cage, avec, pour premier regard, celui de cette femme recroquevillée, que l’on tient en laisse; c’est encore le soliloque de M. et son immobilité. Je ne sais toujours pas les contours de L., mais je touche son désespoir du bout d’un cil, et sa fuite se sent déjà. Je la voulais point absent, et la vlà qui m’échappe. Lire la suite