Ce mardi.

C’était un mardi, j’ai cru avoir la date sans savoir si elle était vraie, ce 6 juillet 2004, mais j’avais passé le bac de français et bronzé à la plage, la première année où j’ai su me faire des amis — pas un crew comme dans les films, plutôt des bandes, à droite à gauche – surtout à gauche –, et les joints du samedi soir. C’était l’Allemagne bien loin – Rostock –, sans voir la ville encore moins la plage: on s’est retrouvé en internat, l’élite prussienne dans une ville est-allemande, recrutement sur dossier pour quinze jours de séminaire, la seule qui causait aux dames de la cantine, c’était moi ; et elles ont repéré mes petits déjeuners pour me les préparer – parfois, j’arrivais en retard, parce que je me surprenais à vider les plateaux dans l’arrière-cuisine. Lire la suite