Dans ses rêves

Il s’est penché vers moi, cette nuit, et m’a enrobée de son regard. Muette, partiellement sous les draps, j’ai suspendu, un instant, ma respiration, avant de la reprendre – pourvu qu’il ne comprenne pas. Lire la suite

Coucou les filles

L. ferma la porte de la cuisine, ni trop fort, ni trop doucement : il fallait que le geste reste parfaitement normal. Elle ouvrit l’ordinateur, retrouva dans ses onglets celui qu’elle avait gardé de côté, et dont l’URL s’était ouverte après l’avoir flashé, assise sur le banc de l’arrêt du bus, un sticker qui l’avait intriguée. Lire la suite

Disparitions, encore

Les portraits de femmes qui défilaient, égrenés au long de la journée, lui donnaient parfois l’impression de les connaître. Il n’avait plus l’habitude de voir tant de femmes, surtout depuis la disparition de L. ; il sortait peu, et les femmes moins encore. Les quelques indices que recelaient les quelques papiers étaient souvent maigres, quoiqu’accompagnés de photographies : les sourires en succession se répondaient, sans que les visages soient semblables, ni que des points communs se dégagent. Parfois, M. restait fixé sur un visage, en cherchant dans le dessin des traits une explication ou un lien qui, au-delà du manque qu’il sentait se creuser et s’éloigner en lui-même, le rattacherait encore à ce qu’était L. – et, parfois, de voir ces visages il en oubliait le sien. Lire la suite